• Le 16 décembre 2019
    A l’UFR Lettres et Sciences Humaines
    20 rue Duquesne
    29238 BREST

    La soutenance de thèse aura lieu salle Yves Moraud
  • à 14h

La soutenance de thèse de Marie-Morgane Abiven, portera sur " Humanités numériques et méthodes de conservation et de valorisation des patrimoines maritimes : L’exemple des arsenaux de Brest et Venise "
 
  • Lundi 16 décembre 2019
  • Salle Yves Moraud , UFR Lettres et Sciences Humaines, Brest
  • 14h
  • Ouvert à tous
Résumé de la thèse :
Cette thèse transdisciplinaire s'insère dans le programme du Centre  François  Viète (EA 1161) "Histoire  comparée  des  paysages culturels portuaires et Humanités Numériques" dans le cadre d’une forte collaboration avec le Centre Européen de Réalité Virtuelle (CERV) à Brest. Elle se situe à l’articulation entre les domaines du Patrimoine, de l’Histoire des Sciences et des Techniques et des Humanités Numériques. Cette transdisciplinarité apparait à travers la notion de méta-modèle qui dialogue en Histoire des Sciences et des Techniques, en ingénierie des connaissances (web sémantique) et en Réalité virtuelle.

Le premier objectif de ce projet de recherche est d’établir et comparer les cycles d’évolution et les pratiques culturelles industrielles des arsenaux de Brest et Venise du point de vue scientifique et technologique à partir l’étude de deux typologies d’indicateurs spécifiques comme des unités de production industrielle (notamment les forges) et des engins de levage en s’appuyant sur un méta-modèle en Histoire des Sciences et des Techniques. Ce méta-modèle, ANY-ARTEFACT, est doté de deux composantes, l’une destinée à étudier l’activité humaine, l’autre les « cycles de vie » des indicateurs.
Le second objectif est la construction et la validation de nouvelles méthodes en Humanités Numériques dédiées à la conservation et à la valorisation du patrimoine industriel ainsi que des activités humaines associées.

Une chaîne de production impliquant des travaux en ingénierie des connaissances et en réalité virtuelle est constituée pour le développement d’un environnement virtuel informé (EVI), appelé Lab in Virtuo  dédié à la médiation culturelle. Cet EVI s’appuie sur le couplage de deux méta-modèles dédiés à l’activité : l’ontologie ANY-ARTEFACT-O et MASCARET ainsi que sur une ontologie spécialisée Forge-o (alignée en grande partie sur le CIDOC-CRM). Le démonstrateur retenu est la forge de l’arsenal de Brest qui a fermé ses portes en 2013.

Le développement de cet EVI permet la réalisation « in virtuo » d’activités de médiation des connaissances sur le domaine des forges.
Des scénarios de médiations sont construits selon les thématiques ou les publics visés. Les méthodologies ainsi que les travaux développés dans le cadre de cette thèse se traduisent par la production d’un guide méthodologique à destination de chercheurs, d'acteurs académiques, ou territoriaux souhaitant travailler sur la valorisation d’un paysage culturel industriel au moyen d’un Lab in Virtuo.