Synergies et persistances dans l’histoire des techniques de l’énergie
sous la direction d'Anaël Marrec
Série III, n° 12
2022

Présentation

Deux ambitions de l’histoire de l’énergie sont au cœur de ce volume : l’une, appréhender l’énergie dans sa globalité, et l’autre, distinguer dans les trajectoires énergétiques passées des contingences et des déterminations. Il est proposé de questionner les outils pour penser l’énergie en société, et en particulier la notion de système énergétique, et de réévaluer l’évolution des synergies énergétiques et des inerties imaginaires en jeu dans les techniques de l’énergie à l’ère industrielle.

Résumé des articles


Anaël Marrec - Introduction – Histoire de l’énergie et approches systémiques : les synergies et les imaginaires énergétiques en question  [Article PDF]

Clément Gaillard - Persistance et renouvellement des mentalités techniques : le cas de l’opposition entre les techniques solaires actives et passives en architecture  [Article PDF]

L’histoire des énergies dites alternatives révèle de profondes divergences. Notre article se concentre sur un débat relatif aux techniques de captage, de stockage et de distribution de l’énergie solaire en vue du chauffage domestique, qui a été particulièrement animé durant les années 1970 et 1980 en France comme aux États-Unis, et qui a opposé les partisans des techniques solaires dites « actives » et « passives ». En étudiant la genèse de cette opposition à partir de documents de cette période, nous souhaitons montrer à l’aide de la philosophie des techniques qu’elle illustre une opposition entre deux mentalités techniques divergentes, qui traduit deux approches différentes de cette énergie alternative.

Anaël Marrec - Wave Converters against Energy Systems? Le Minous’ Ram and the Cattaneo Ondo-Pump in the Frame of French Blue Coal Policy (1925-1945)  [Article PDF]

Cet article traite deux études de cas de projets houlomoteurs dans l’entre-deux-guerres en France : le Bélier du Minou (1925-1927) et l’ondo-pompe Cattaneo (1925-1945). Ces exemples historiques répondent à deux objectifs, historique et épistémologique : ils montrent l’existence de mécanismes de persistance dans l’imaginaire technicien qui orientent les possibles techniques de la société thermo-industrielle et questionnent la pertinence de la notion de système énergétique comme outil d’analyse des sociétés.

Antoine Missemer - Un imaginaire fossilisé ? Les représentations économiques de l’énergie au défi de la transition bas-carbone  [Article PDF]

La transition d’un régime énergétique fossile vers un régime bas-carbone est l’un des grands défis du xxie siècle. Le sujet n’est pas seulement technique, mais aussi organisationnel et culturel, touchant aux représentations et aux usages de l’énergie. Cet article revient sur la façon dont se sont construites les représentations économiques conventionnelles de l’énergie depuis le xixe siècle, influençant ici et là la décision publique. À travers les exemples de la prospective et de la distinction renouvelables vs. épuisables, cet article suggère que des dépendances au sentier pèsent toujours sur ces représentations, et qu’à l’heure de penser la transition bas-carbone, sortir de ces dépendances semble essentiel.

Alain Gras, Charles-François Mathis & Anaël Marrec - Approches systémiques en histoire de l’énergie : regards croisés   [Article PDF]

Cette interview croisée fait intervenir Alain Gras et Charles-François Mathis, deux chercheurs qui utilisent des approches systémiques en histoire de l’énergie. Avec des terrains et des regards disciplinaires distincts, les deux auteurs montrent la fécondité de ces approches pour saisir des spécificités contemporaines dans la mobilisation de l’énergie : celle de la société mondialisée où s’est développé le macro-système électrique, celle de l’Angleterre victorienne, où l’omniprésence du charbon, formant un véritable système charbonnier, ne connut ni précédent ni réplique. Les deux systèmes tendent à délocaliser la production et la consommation d’énergie, mais alors que le macro-système électrique procède à une invisibilisation des réalités matérielles et sociales des infrastructures énergétiques, pour la « civilisation du charbon », la matérialité de ce combustible est palpable dans de nombreux aspects du quotidien.
Date de parution et publication en ligne : avril 2022
ISSN 1297-9112 / ISBN : 978-2-493550-03-3
Version papier disponible